You are currently visiting LifeWorks.com, would you like to visit a LifeWorks regional site?

close

Soutenir les personnes de couleur au travail

Publié par : LifeWorks,

Dans la foulée des manifestations contre le racisme systémique qui ont eu lieu aux États‑Unis, un grand nombre de personnes se demandent ce qu’elles peuvent faire pour aider à améliorer les choses. La bonne nouvelle est qu’il y a plusieurs façons de devenir un allié. L’un des meilleurs endroits pour commencer, c’est votre lieu de travail, où les personnes de couleur subissent parfois non seulement des obstacles systémiques invisibles, mais aussi des actes concrets de discrimination. Voici quelques façons dont vous pouvez contribuer à changer votre milieu de travail afin de mieux soutenir les personnes de couleur.

Dénoncez. Un grand nombre de membres de minorités ethniques subissent du racisme de différentes façons, des plus subtiles aux plus directes. Dans un milieu de travail, le racisme peut prendre les formes suivantes :

  • Préjugés — le fait d’être ignoré pour des promotions ou se faire dire que la qualité de son travail n’est pas à la hauteur;
  • Microagressions — des situations de prime abord anodines, mais teintées de racisme indirect, subtil ou même involontaire;
  • Sévices — du dénigrement, des insultes et de la violence physique.

Pour être un bon allié dans votre milieu de travail, vous devez être conscient qu’il s’agit d’une situation que vos collègues de couleur vivent tous les jours. Si vous constatez que d’autres collègues font preuve de racisme d’une façon ou d’une autre, il est important de leur dire que leur comportement est inacceptable et de les dénoncer en suivant la procédure énoncée dans la politique de votre employeur en matière de discrimination.

Demandez aux Ressources humaines d’offrir une formation contre le racisme et les préjugés à l’échelle de l’entreprise. Tout le monde a des préjugés inconscients. Nous traitons tous des millions d’éléments d’information chaque jour, et nous empruntons parfois des raccourcis pour prendre des décisions. Cependant, ces raccourcis peuvent être fondés sur des renseignements sans fondement ou de la modélisation sociale (en anglais seulement). En apprenant comment fonctionnent les préjugés, vous prendrez conscience de vos pensées inconscientes afin de les reconnaître et de les gérer.

Même après avoir suivi une formation, vous ferez peut-être des erreurs. Le cas échéant, reconnaissez votre erreur, présentez vos excuses et promettez de faire plus attention la prochaine fois.

Promulguez la diversité. Parlez à votre gestionnaire et aux Ressources humaines à propos de la mise en œuvre de politiques en matière de diversité, de programmes de mentorat, de journées portes ouvertes et de services d’approche afin de créer un environnement plus ouvert et plus sécuritaire qui encourage les personnes de couleur à se joindre à votre organisation et à s’y épanouir.

Mettez sur pied un comité d’action sur la diversité au sein de votre organisation. Créez pour ce groupe un énoncé de mission qui reflète les besoins de votre organisation, que ce soit pour promouvoir la formation continue, l’information ou la sensibilisation sur des sujets qui ont une incidence sur votre équipe. Un groupe actif peut jouer un rôle vital dans la communication des besoins des employés à la direction, lorsque des employés se sentent invisibles ou ignorés.

Encouragez la mise en place de processus de sélection objectifs. De nombreuses études montrent que les curriculum vitae de candidats portant un nom à consonance différente de la langue de la majorité sont souvent rejetés dans une proportion plus grande que ceux dont le nom a une consonance se rapprochant de la langue de la majorité, et ce, même si le reste du curriculum vitae est identique. Minimisez les préjugés inconscients en mettant en œuvre des processus de sélection anonymes pour l’embauche et des cartes de pointage. Tous les candidats sont alors évalués selon les mêmes critères par différentes personnes au cours du processus d’embauche plutôt que d’être soumis uniquement à « l’impression » du responsable de l’embauche.

Accordez le mérite à ceux qui le méritent, officieusement ou officiellement. Des études montrent que les commentaires de femmes noires tombent dans l’oubli plus rapidement et sont rapportés de façon moins précise que ceux de personnes d’autres tranches de la population. En conséquence, un grand nombre de femmes noires disent se sentir invisibles dans leur milieu de travail. Une façon de contrer cette tendance est d’accorder du mérite aux personnes qui proposent de bonnes idées, qui innovent ou qui font un bon travail, et de faire leur éloge. Si vous remarquez qu’une autre personne de votre équipe s’arroge le mérite de la contribution d’une personne de couleur ou la passe sous silence, dites : « N’oublions pas que c’était une excellente idée d’Annie. » Veillez également à ce que les personnes qui réalisent des choses exceptionnelles soient mises en nomination pour recevoir un prix attribué à l’échelle de votre entreprise ou de votre secteur d’activité.

Agissez comme mentor auprès des plus jeunes membres de votre organisation. Si vous êtes conscient des difficultés auxquelles peuvent être confrontées les personnes de couleur dans votre milieu de travail, proposez-vous pour agir comme mentor ou parrain de nouveaux employés. De cette façon, ils vous identifieront comme un allié sur qui ils peuvent compter et qui peut également les défendre en vue d’obtenir une promotion ou une augmentation de salaire. Vous pouvez suggérer aux Ressources humaines de mettre sur pied un programme de mentorat.

Veuillez ouvrir une session ci-dessous pour obtenir des ressources supplémentaires ou effectuer une demande de service.

Faites que vos employés se sentent aimés