You are currently visiting LifeWorks.com, would you like to visit a LifeWorks regional site?

close

Reprendre de saines habitudes lorsque vous êtes épuisé

Publié par : LifeWorks,

Il est difficile de se concentrer ou de se motiver à prendre soin de soi lorsque l’on est épuisé. Vous avez peut-être perdu les saines habitudes que vous avez acquises au fil du temps, et l’épuisement peut vous rendre incapable d’exécuter vos tâches ménagères. Voici d’autres exemples auxquels vous vous identifiez peut-être :

  • Vous avez mis de côté la saine alimentation, p. ex. vous mangez trop ou pas assez.
  • Votre consommation d’alcool ou de drogue augmente.
  • Vous tardez à aller au lit pour regarder la télévision ou jouer à des jeux vidéo.
  • Vous vous isolez de votre famille et de vos amis.
  • Vous procrastinez plutôt que d’accomplir vos tâches ménagères.
  • Vous avez perdu de l’intérêt envers les passe-temps et activités qui vous plaisaient.
  • Vous ne faites plus d’activité physique.
  • Vous négligez vos sentiments et vos émotions.
  • Vous ressentez de l’apathie envers votre travail et la vie en général.
  • Vous avez une attitude négative et critique envers vous-même et envers les autres.
  • Vous avez évacué la pleine conscience de votre vie.
  • Vous restez seul à l’intérieur chaque fois que vous le pouvez.

Les solutions rapides et la satisfaction immédiate vous font peut-être vous sentir bien sur le coup, mais, paradoxalement, elles risquent d’empirer votre épuisement à long terme. Quel que soit votre degré d’épuisement, vous devez toujours prendre soin de vous; cela vous aidera à accroître votre résilience et à traverser ces moments difficiles, en plus de vous rendre plus fort, ce qui accélère le retour à la normale. Ne vous attendez pas à reprendre rapidement vos habitudes en matière de soins de soi. Allez-y petit à petit.

Vous avez mis de côté la saine alimentation, p. ex. vous mangez trop ou pas assez :

  • Choisissez un repas sur lequel vous vous concentrerez en premier lieu, p. ex. commencez votre journée par un bon déjeuner santé durant un mois, puis réévaluez les choses.

Votre consommation d’alcool ou de drogue augmente :

  • Commencez par surveiller la quantité que vous consommez. Faites-le durant une semaine et attendez de voir les résultats. Vous serez alors mieux outillé pour corriger les choses. Sachez qu’il peut être néfaste de cesser soudainement votre consommation d’alcool si vous avez une dépendance. Parlez à votre médecin de famille avant d’arrêter tout d’un coup.

Vous tardez à aller au lit pour regarder la télévision ou jouer à des jeux vidéo :

  • Il peut être facile d’entrer dans une spirale en regardant la télévision jusqu’aux petites heures, en vous levant fatigué le lendemain, puis en recommençant jour après jour. Réduisez votre temps d’écran une heure à la fois (p. ex. en allant au lit à 23 h plutôt qu’à minuit) durant quelques semaines avant de trouver l’heure qui vous convient le mieux.

Vous vous isolez de votre famille et de vos amis :

  • Il peut être difficile de prendre des nouvelles de vos proches si vous n’avez pas d’énergie en réserve pour vous-même; mais ceux-ci peuvent également être une bonne source de réconfort. Soyez ouvert et honnête quant à votre épuisement et dites-leur que vous avez besoin de plus de temps, d’espace et de soutien.

Vous procrastinez plutôt que d’accomplir vos tâches ménagères :

  • Les tâches ménagères sont probablement la dernière chose que vous avez en tête si vous êtes épuisé. Si la situation devient hors contrôle, procédez une pièce à la fois ou concentrez-vous sur une seule tâche à la fois — p. ex. laissez tout de côté et faites seulement la vaisselle. Réévaluez votre plan après une semaine.

Vous avez perdu de l’intérêt envers les passe-temps et activités qui vous plaisaient :

  • Consacrer du temps à vos passe-temps vous aidera à vous rétablir de votre épuisement, puisqu’il s’agit de défoulements et qu’ils vous permettent de vous changer les idées. Pour vous aider à reprendre un passe-temps que vous aviez mis de côté, prévoyez quelques heures par semaine que vous consacrerez à cette activité.

Vous ne faites plus d’activité physique :

  • L’activité physique rehausse l’estime de soi et atténue les symptômes liés à l’épuisement, comme la léthargie et une grande fatigue. Choisissez trois jours par semaine pour aller marcher afin d’en reprendre l’habitude.

Vous négligez vos sentiments et vos émotions :

  • Prenez deux minutes à votre réveil pour prendre conscience de vos sentiments. Vous pouvez prendre en note quelques sentiments si cela vous aide. Vous pourrez ainsi surveiller vos sentiments d’épuisement et constater une amélioration de votre humeur lorsque vous commencerez à prendre soin de vous de nouveau.

Vous ressentez de l’apathie envers votre travail et la vie en général :

  • Souvenez-vous des choses que vous appréciez lorsque vous ne vous sentez pas épuisé. Dites-vous que ce sentiment s’estompera et concentrez-vous sur les choses qui vous inspirent.

Vous avez une attitude négative et critique envers vous-même et envers les autres :

  • Remplacez chaque pensée négative par une pensée plus positive et soyez indulgent envers vous-même en ce qui a trait à votre épuisement. L’autocritique n’est pas productive et ne vous aidera pas à améliorer votre situation.

Vous avez évacué la pleine conscience de votre vie :

  • Si vous pratiquiez la pleine conscience ou la méditation, vous en avez peut-être perdu l’habitude si vous êtes épuisé ou débordé. Pour la reprendre, téléchargez une appli sur le sujet ou passez cinq minutes à votre réveil à respirer en profondeur et à vous concentrer sur votre respiration.

Vous restez seul à l’intérieur chaque fois que vous le pouvez :

  • Le monde extérieur peut être intimidant si vous n’êtes pas bien à l’intérieur de vous-même. Vous mettre à l’écart du monde extérieur ne vous aidera pas à vous rétablir de votre épuisement. Sortez et prenez l’air frais, reprenez contact avec la nature, la beauté ou des lieux époustouflants.

Garder le contact lorsque l’on souffre d’épuisement

Vous êtes peut-être épuisé parce que vous avez trop de travail et pas assez de temps libre. Lorsque vous avez du temps libre, vous évitez peut-être de voir des amis ou des membres de votre famille parce que vous êtes trop fatigué. Cependant, vous pouvez garder le contact de façon virtuelle avec les personnes que vous aimez, particulièrement durant la pandémie, alors que les contacts en personne sont restreints.

L’épuisement numérique se produit lorsque vous utilisez vos appareils — téléphones intelligents, ordinateurs portables et télévision — durant des périodes prolongées. Il peut être tentant d’envoyer un message à un ami que vous n’avez pas vu depuis longtemps ou de vous rencontrer par Zoom plutôt qu’en personne. Passer trop de temps sur des plateformes numériques risque d’accentuer votre sentiment d’épuisement.

Voici des conseils pour vous aider à garder le contact, sans aggraver votre épuisement :

  • Choisissez un jour de la semaine ou de la fin de semaine où vous n’utilisez pas vos appareils électroniques.
  • Une fois par semaine, voyez un ami en personne, même si vous devez rester à 2 mètres de distance.
  • Allez marcher avec un collègue ou un ami dans le respect des règles de distanciation physique.
  • Passez du temps à travailler dans le potager familial.
  • Rencontrez des amis dans un parc.
  • Planifiez une activité lorsque vous rencontrez des amis.
  • En fonction des restrictions en vigueur dans votre région, invitez un ami à souper plutôt que de vous rencontrer par Zoom.
  • Allez visiter un ami plutôt que de le texter.
  • Gardez les choses simples : une brève visite pour prendre un café, plutôt qu’un souper élaboré constitue une belle occasion de prendre contact, et exige moins d’effort.

Prendre soin de soi est la solution à de nombreux problèmes dans la vie, dont l’épuisement. Vous le verrez : votre qualité de vie s’améliorera lorsque vous commencerez à prendre bien soin de vous.

Veuillez ouvrir une session ci-dessous pour obtenir des ressources supplémentaires ou effectuer une demande de service.

Faites que vos employés se sentent aimés