You are currently visiting LifeWorks.com, would you like to visit a LifeWorks regional site?

close

Quelques idées pour épargner davantage en vue de la retraite

Publié par : LifeWorks,

Économiser le plus possible pour le jour où vous arrêterez de travailler est une décision sensée sur le plan économique. Pour ce faire, il y a peut-être des options auxquelles vous n’avez pas pensé. Selon vos objectifs, vous pourriez vouloir réexaminer vos habitudes en matière de dépenses, réviser votre plan d’épargne ou obtenir l’aide d’un conseiller financier ou d’un service de counseling pour les personnes endettées. Le plus important, c’est de faire de l’épargne votre priorité et de continuer à chercher de nouveaux moyens d’économiser jusqu’à ce que vous trouviez celui qui fonctionne le mieux pour vous.

Importance d’économiser au mitan de la vie

Économiser est important à tout âge. Toutefois, cela devient d’autant plus essentiel à mesure que la retraite rapproche. Il y a deux bonnes raisons d’économiser davantage pour la retraite dans la quarantaine et la cinquantaine.

Vous pourriez être au sommet de votre potentiel de revenu. La plupart d’entre nous atteignent le sommet de notre potentiel de revenu entre 40 et 60 ans. Cela veut dire que nous avons plus d’argent à mettre de côté que jamais. Même si économiser peut sembler difficile aujourd’hui, c’est peut-être plus facile que ça ne le sera plus tard dans votre vie.

Plus vous économisez, plus votre avenir est susceptible d’être sûr. Examinez les plans d’épargne que vous avez établis plus tôt dans votre vie. Bien des gens sous-estiment la somme d’argent dont ils auront besoin pour prendre leur retraite. Une étude de 2020 réalisée par l’Employee Benefit Research Institute a conclu que seulement 27 pour cent des travailleurs étaient certains d’avoir suffisamment d’épargnes pour vivre confortablement durant toute leur retraite. Toutefois, moins de la moitié des travailleurs qui ont participé à l’étude avaient songé au montant d’argent dont ils auraient besoin. Augmenter vos épargnes maintenant, même si cela suppose des sacrifices, vous aidera à vous assurer un avenir plus sûr.

Réduire vos dépenses

Pour économiser plus d’argent en prévision de votre retraite, vous devrez peut-être réduire vos dépenses. Cherchez des moyens d’épargner qui cadrent avec vos objectifs actuels et futurs. Voici quelques conseils en ce sens.

Sachez où va votre argent. Vous dépensez peut-être davantage que vous le pensez, particulièrement pour la nourriture, les vêtements et les divertissements. Faites le suivi de toutes vos dépenses pendant un mois en notant vos achats, et en conservant et en catégorisant vos reçus. Puis, établissez un budget qui reflète vos objectifs en matière de dépenses et d’épargne. Votre banque ou le programme d’aide de votre organisation fournit peut-être des ressources gratuites pour la planification d’un budget.

Si vous êtes en couple, examinez ensemble vos habitudes en matière de dépenses et d’épargne. Même si une personne est dépensière et l’autre plus économe, il est important pour tout couple de communiquer ouvertement et régulièrement au sujet de leurs finances, de déterminer leurs priorités financières et d’établir un budget ensemble.

Obtenez le taux de carte de crédit le plus bas possible. Vérifiez vos relevés ou appelez les sociétés émettrices de vos cartes de crédit pour savoir quel est le taux d’intérêt (TAEG) associé à vos cartes. Puis, magasinez un taux plus bas. Certaines compagnies réduiront votre TAEG de plusieurs points si vous appelez pour le leur demander, et elles pourraient vous offrir des incitatifs pour vous conserver comme client.

Remboursez vos dettes de cartes de crédit. Les dettes sont coûteuses. Faites du remboursement des soldes de vos cartes de crédit une priorité. Payez vos factures de cartes de crédit chaque mois, sans faute, en essayant de toujours effectuer le paiement minimum. Pour éliminer vos dettes, commencez soit par la carte dont le solde est le plus petit, soit par celle dont le taux d’intérêt est le plus élevé. Puis, passez à la prochaine carte, selon le solde ou le taux d’intérêt, et ainsi de suite. Si vous avez de la difficulté à effectuer le paiement minimum, demandez à la société si elle vous peut vous aider, par exemple, en suspendant le remboursement des intérêts pendant quelques mois. Prenez l’habitude de rembourser mensuellement le solde total de vos cartes afin de ne pas accumuler de dettes.

Payez en espèces au lieu d’utiliser vos cartes de crédit. En vous servant d’argent liquide ou d’une carte de débit, vous éviterez de dépenser de l’argent que vous n’avez pas.

Envisagez d’obtenir des services de counseling pour vous aider à établir un budget ou à rembourser vos dettes. Si vous avez tellement de dettes que vous n’arrivez pas à sortir la tête de l’eau sans aide, vous pouvez contacter le Conseil en crédit du Canada, une organisation sans but lucratif qui fournit des services de counseling gratuits ou peu coûteux en matière de budget et de dettes et qui aide les gens à établir des plans de remboursement de leurs dettes. Votre programme d’aide peut aussi vous fournir des ressources de counseling spécialisées dans ce domaine.

Réduisez vos dépenses en restaurants ou en repas à emporter. Vous pourriez économiser des centaines ou des milliers de dollars par année en cuisinant la plupart de vos repas à la maison et en apportant votre dîner au travail.

Tirez profit des rabais offerts aux personnes de votre âge. Tous les rabais ne sont pas réservés aux personnes de 65 ans et plus. Si vous avez plus de 50 ans et êtes membre du CARP ou de la FADOQ, vous pouvez obtenir des rabais sur les hôtels, l’assurance et bien plus encore. N’hésitez pas à demander aux entreprises et aux commerçants s’ils offrent des rabais pour le magasinage, les repas, les voyages et autre.

Économisez sur les médicaments d’ordonnance. Demandez à votre fournisseur de soins de santé si vous pourriez substituer un médicament générique à un médicament de marque. Pour les médicaments que vous prenez régulièrement, informez-vous à savoir si votre régime vous permet d’en commander une quantité suffisante pour 90 jours par la poste. Vous pouvez aussi visiter plusieurs pharmacies pour trouver les meilleurs prix. Demandez également si une carte de rabais pour les médicaments d’ordonnance pourrait vous permettre d’économiser encore plus.

Passez en revue vos contrats d’assurance. Demandez-vous s’il serait avantageux d’augmenter les franchises associées à votre assurance auto, propriétaire ou autre. Le cas échéant, vous pourriez être en mesure d’économiser des centaines de dollars par année sur vos primes.

Passez moins de temps à magasiner. Évitez la tentation de magasiner jusqu’à ce que vous ayez remboursé vos dettes ou atteint vos objectifs de réduction de vos dépenses. Songez à adhérer à un club de vente en gros, comme Costco.

Économiser davantage pour l’avenir

Le meilleur moyen d’épargner pour la retraite variera selon vos besoins et vos objectifs. Ce qui est important, c’est de mettre de côté le plus d’argent possible en cotisant à des programmes ou à des régimes d’épargne, mois après mois, jusqu’à votre retraite. Optez pour le régime qui vous convient le mieux. Voici quelques options à considérer.

Programmes d’épargne-retraite offerts par les employeurs

Les programmes d’épargne-retraite offerts par les employeurs vous permettent de mettre un pourcentage de votre paie de côté. L’argent économisé est versé dans un régime géré par des professionnels. Certains programmes vous permettent de choisir où vous voulez investir votre argent. De nombreux employeurs cotisent même au compte de leurs employés. L’argent dans votre compte fructifie, à l’abri de l’impôt. Les cotisations sont assujetties à des limites; toutefois, après 50 ans, il est souvent possible de cotiser davantage. Différents types de programmes peuvent être offerts à différents types de travailleurs.

Régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER)

Les REER sont des régimes de retraite à l’impôt différé qui visent à aider les travailleurs à économiser pour la retraite. Chaque année jusqu’à votre 71e anniversaire de naissance, vous cotisez à votre REER sans dépasser la limite établie (un pourcentage de vos gains de l’année précédente).

Vous pouvez aussi adhérer à un régime d’épargne-retraite collectif (RER collectif) si l’organisation pour laquelle vous travaillez offre cette option. Ce régime fonctionne comme un REER et l’employeur verse des cotisations de contrepartie aux comptes des employés.

Régimes de retraite à prestations déterminées

Les régimes de retraite sont des régimes établis par les employeurs pour leurs employés. C’est habituellement l’employeur qui verse toutes les cotisations au régime. Les employés touchent l’argent du régime en versements égaux après leur départ à la retraite. Peu d’entreprises privées offrent encore un tel régime de retraite, mais si vous travaillez pour l’une de ces entreprises, votre revenu à la retraite s’en verra bonifié.

Comptes d’épargne et comptes de dépôt du marché monétaire

Les comptes d’épargne traditionnels versent un taux d’intérêt fixe et modeste, et le montant requis pour ouvrir un tel compte est habituellement très bas. Les comptes de dépôt du marché monétaire exigent un solde minimum plus élevé et sont assortis de taux d’intérêt plus avantageux. L’intérêt provenant de ces types de comptes ne donne pas droit à un report d’impôt. Assurez-vous que votre dépôt est assuré par la CDEV.

Certificats de dépôt (CD)

Les certificats de dépôt sont des comptes qui rapportent généralement des intérêts un peu plus élevés parce que vous acceptez de laisser votre argent en dépôt pendant une période fixe, qui peut aller d’un mois à cinq ans ou plus. Il y a habituellement des frais de pénalité si vous retirez votre argent trop tôt. Les intérêts accumulés grâce aux CD ne donnent pas droit au report d’impôt. Cherchez le meilleur taux d’intérêt et assurez-vous que votre dépôt est assuré par la CDEV.

Placements

Pour savoir si investir dans des actions, des obligations, des fonds communs de placement ou des rentes est une option qui vous convient, vous pouvez effectuer vos propres recherches ou parler à un conseiller financier. Si vous disposez seulement d’une petite somme, un planificateur financier pourrait vous suggérer un type de compte de courtage qui vous laisse établir un plan en plaçant régulièrement de petites sommes, comme 100 $.

Réviser vos régimes d’épargne alors que vous avancez en âge

Révisez votre régime d’épargne au fil du temps. La plupart des experts suggèrent de le faire au moins une fois par année. Vous pourriez vouloir réviser votre régime à la fin de l’année civile ou lorsque vous faites vos déclarations de revenus. Jeter un nouveau regard sur votre régime d’épargne est également une bonne idée dans les situations suivantes :

  • Vous avez obtenu une augmentation salariale, une prime, un héritage, un remboursement d’impôt ou une autre source de revenus.
  • Vous avez fini de payer votre maison, votre voiture ou les études de vos enfants.
  • Vous réalisez que vous devrez peut-être subvenir aux besoins d’un parent vieillissant.
  • Vous songez à prendre une retraite anticipée, à réduire vos heures de travail ou à travailler à temps partiel.
  • Des changements économiques surviennent, comme des taux d’intérêt plus élevés.

Cherchez toujours de nouveaux moyens d’économiser. Beaucoup de gens prennent leur retraite plut tôt qu’ils ne l’avaient prévu ou font face à des dépenses inattendues après qu’ils arrêtent de travailler. Prendre l’habitude d’épargner le plus possible tout au long de sa vie est le meilleur moyen de se préparer.

Veuillez ouvrir une session ci-dessous pour obtenir des ressources supplémentaires ou effectuer une demande de service.

Faites que vos employés se sentent aimés