You are currently visiting LifeWorks.com, would you like to visit a LifeWorks regional site?

close

Nouer de nouvelles amitiés à l’âge adulte

Publié par : LifeWorks,

Il est parfois plus difficile de se faire des amis à l’âge adulte que pendant l’enfance. Ce n’est pas toujours évident d’apprendre à connaître de nouvelles personnes ou de développer des liens de confiance et d’affection indispensables à une amitié durable. Si vous avez déménagé récemment ou si vos anciens amis s’intéressent moins aux activités que vous faisiez ensemble, vous vous demandez peut-être comment rencontrer des gens partageant les mêmes intérêts et valeurs que vous.

Surmonter les difficultés pour se faire des amis à l’âge adulte

Des études indiquent que pour se faire des amis, peu importe l’âge, trois conditions importantes doivent être réunies :

  • la proximité, c’est-à-dire le fait d’être proche physiquement d’un ami potentiel;
  • la possibilité d’avoir des interactions multiples et impromptues avec l’autre personne;
  • un contexte propice à la détente et à la confidence.

En vieillissant, ces conditions sont parfois plus difficiles à remplir. Il arrive qu’on perde cette proximité avec des amis chers lorsqu’on change d’emploi, qu’on déménage ou qu’on cesse de travailler. À mesure qu’augmentent nos obligations professionnelles ou familiales, on a moins de temps à consacrer aux interactions spontanées. Et puis, au fil des ans, les occasions de se détendre et de se confier à des amis se font plus rares. Heureusement, il existe de nombreuses activités, du bénévolat en passant par les rencontres entre membres d’un club, qui réunissent ces trois conditions. Si vous êtes ouvert à toutes les possibilités qui s’offrent à vous, vous pourrez nouer des amitiés solides, quel que soit votre âge.

Conseils pour se faire de nouveaux amis

L’amitié est souvent le fruit du hasard. Vous pourriez engager une conversation passionnante avec un inconnu en faisant la file à l’épicerie. Pendant le match de soccer de votre enfant, vous pourriez rencontrer un parent qui partage votre intérêt pour un sujet donné. Il est impossible de planifier ce genre de situations, mais vous pouvez être ouvert aux nouvelles rencontres. Voici quelques conseils en ce sens.

Participez aux activités du lieu de culte que vous fréquentez ou de votre groupe spirituel. Découvrez les moyens utilisés par cette communauté pour redonner au suivant. Établissez un contact visuel avec les autres personnes présentes et saluez-les.

Sortez de la maison. À l’heure du dîner, lisez le journal au parc au lieu de rester à l’intérieur ou allez ouvrir votre courrier sur le balcon avant plutôt que de le faire dans la cuisine.

Marchez ou utilisez les transports en commun. Au lieu de conduire votre auto, prenez l’autobus ou marchez. Pour augmenter vos chances de rencontrer des visages familiers, suivez un horaire régulier ou empruntez le même trajet.

Faites du covoiturage. S’il vous est impossible de marcher ou d’utiliser les transports en commun, faites du covoiturage avec des collègues ou des parents dont les enfants pratiquent les mêmes activités sociales ou sportives que votre enfant.

Faites de l’exercice physique en groupe. Suivez des cours d’aérobie dans un centre de conditionnement physique plutôt qu’à la maison, ou allez nager à la piscine municipale selon un horaire régulier.

Adoptez un chien. Promenez votre animal de compagnie à la même heure tous les jours et vous rencontrerez probablement des gens qui adorent parler avec le propriétaire d’un gentil toutou.

Renseignez-vous sur ce qui se passe dans votre collectivité. Soyez au fait des activités plaisantes et valorisantes qui ont lieu près de chez vous en consultant le site Web de votre municipalité, des universités locales et des établissements scolaires du quartier, ainsi que des sites de nouvelles communautaires.

Adonnez-vous à des activités solitaires en groupe. Si vous aimez lire, renseignez-vous auprès du personnel de votre bibliothèque ou d’une librairie sur les rencontres avec des auteurs de la région ou des groupes de lecture. Si vous préférez le dessin ou la peinture, apportez votre carnet de croquis ou votre chevalet dans un parc ou une réserve naturelle attirant de nombreux visiteurs.

Pratiquez un sport d’équipe. Si vous êtes du genre sportif, l’esprit de camaraderie qui règne dans un club de natation ou de tennis pour adultes de votre région pourrait vous plaire.

Soyez accueillant. Dans l’ère numérique actuelle, il est naturel de ne faire qu’un avec nos appareils. En retirant vos écouteurs et en levant les yeux de votre écran, vous faites savoir aux gens que vous êtes prêt à interagir avec eux.

Prendre contact avec les autres

En faisant l’effort d’établir des liens avec les autres au lieu d’attendre que quelqu’un vienne vers vous, vous vous ferez plus facilement des amis et apprendrez à les connaître.

Restez positif. Efforcez-vous de garder une attitude enjouée et enthousiaste, même si vous avez de la difficulté à vous faire des amis dans votre collectivité.

Faites les premiers pas. Quand l’occasion de nouer de nouvelles amitiés se présente, que ce soit au parc, au lieu de culte que vous fréquentez ou lors d’une activité sociale, prenez les devants. Si vous croisez quelqu’un dont vous aimeriez faire la connaissance, sympathisez avec lui. Présentez-vous. Demandez-lui s’il est de la région ou s’il y habite depuis longtemps. Les gens s’intéresseront à vous si vous faites de même.

Demandez conseil. Si vous venez d’arriver dans le quartier et que vous avez besoin du nom d’un bon médecin, d’un atelier de réparation automobile ou d’un professeur de piano pour votre enfant, posez la question à votre voisinage. Les gens adorent montrer qu’ils connaissent bien leur collectivité et rendre service aux autres en fournissant de l’information et des recommandations.

Faites preuve de souplesse. Reconsidérer certaines idées reçues à propos de votre vie sociale peut vous aider à vous faire des amis. Par exemple, si vous êtes marié et que vous avez tendance à établir des relations sociales surtout avec d’autres couples, songez à inviter une personne seule à un souper ou à un barbecue que vous organisez. Si vous êtes célibataire, ne présumez pas que les gens mariés que vous connaissez veulent tout le temps faire des activités en couple.

Liez-vous d’amitié avec des collègues. Tâchez de participer à des activités sociales qui vous permettent d’apprendre à mieux les connaître, notamment celles organisées par votre employeur. Il est souvent plus facile de se faire des amis au travail plutôt qu’ailleurs puisque vous côtoyez les mêmes personnes régulièrement. Voici des suggestions si vous ne savez pas comment vous y prendre : créez un club de lecture qui se réunira pendant la pause du midi, organisez une partie de soccer après le travail ou portez-vous volontaire pour recueillir de l’argent auprès d’employés désireux d’envoyer des fleurs à un collègue malade.

Parlez à quelqu’un chaque jour. Quand on a de nombreuses responsabilités familiales et professionnelles, il est facile de négliger les relations d’amitié, celles qu’on désire nouer et celles qu’on a déjà. Communiquer chaque jour avec un ami, nouveau ou de longue date, que ce soit par écrit, courriel, texto ou téléphone, renforcera vos liens avec les autres, peu importe dans quelle mesure vous êtes occupé. Leur envoyer des caricatures ou des articles est une façon toute simple de leur faire savoir que vous pensez à eux.

Organisez une fête. Si vous avez envie de rencontrer rapidement un grand nombre de personnes, une fête est l’occasion tout indiquée. Vous pouvez inviter les gens de votre quartier, la famille des enfants qui fréquentent l’école ou la garderie de votre enfant, ou les locataires de votre immeuble. Si vous n’êtes pas prêt à jouer les hôtes, offrez votre aide pour une fête donnée par l’école de votre enfant ou une activité organisée par un groupe dont vous faites partie, comme un repas-partage à votre lieu de culte.

Gardez le contact avec vos nouveaux amis. Si un nouveau voisin ou une nouvelle connaissance vous invite à un événement ou à une fête, le fait de les inviter à votre tour à participer à une activité contribuera à renforcer votre amitié naissante.

S’impliquer

En général, la façon la plus facile de se faire des amis est de s’adonner à des activités qu’on aime. En devenant membre d’un club sportif ou récréatif, en vous inscrivant à un cours ou en faisant du bénévolat, non seulement vous multipliez les occasions de rencontrer des gens ayant des intérêts communs, mais vous continuerez ainsi à entretenir avec eux des liens qui favoriseront le développement de nouvelles amitiés. Voici quelques suggestions qui vous aideront grandement à vous faire des amis :

Faites du bénévolat. Offrez votre aide à un organisme social, à une formation politique, à une association professionnelle ou à toute autre organisation semblable dans votre collectivité. Même si votre horaire est chargé, il est possible de donner un coup de pouce pour une durée limitée ou une courte période – par exemple, en travaillant une soirée par mois à une soupe populaire, en distribuant des feuillets la semaine précédant une élection ou en faisant du bénévolat à l’école de votre enfant une ou deux fois par année.

Joignez-vous à un club ou à un organisme. Consultez le calendrier des événements publié dans le site Web de nouvelles locales pour connaître la date des rencontres des groupes ou demandez à un bibliothécaire de vous aider dans vos recherches. Vous trouverez probablement au centre communautaire ou au YMCA de votre localité de l’information sur des groupes pour les nouveaux résidents. De plus, envisagez de devenir membre d’une association professionnelle ou d’un groupe de personnes ayant les mêmes loisirs ou intérêts que vous.

Inscrivez-vous à un cours du soir. Il peut s’agir de cours de golf, de langue étrangère, d’arrangement floral ou de tout autre sujet qui vous intéresse. En plus d’y rencontrer des gens qui partagent les mêmes intérêts que vous, vous en apprendrez davantage sur des activités communautaires connexes susceptibles de vous plaire.

Joignez-vous à un groupe ou formez-en un. Si vous ne trouvez pas de groupe correspondant à vos champs d’intérêt, formez-en un pour les personnes que vous désirez fréquenter, comme un club de marche ou un groupe de nouvelles mères. Créez une page Facebook ou un groupe Meetup, ou affichez une annonce sur le babillard de votre quartier (ou publiez-la dans le journal local) expliquant le type de groupe que vous souhaitez mettre sur pied et la façon de vous joindre.

Parler à de nouveaux amis

Il faut parfois un peu de temps avant d’être parfaitement à l’aise en compagnie d’un nouvel ami. Lui faire part de vos pensées et de vos sentiments contribuera à renforcer vos liens d’amitié.

Sachez être à l’écoute. Encouragez votre nouvel ami à parler de ce qui le préoccupe, qu’il s’agisse d’un mandat difficile au travail ou de la pièce de théâtre de son enfant à l’école. Lui montrer que vous êtes disposé à entendre les bonnes nouvelles autant que les mauvaises l’incitera à se confier à vous.

Échangez des confidences. Si vous êtes timide ou que vous n’avez pas l’habitude de vous confier, commencez par parler de choses de moindre importance avant de discuter de sujets sérieux. Faire des confidences à votre nouvel ami, quelle que soit leur nature, est une façon de lui montrer que vous lui faites confiance.

Posez des questions. Demandez des nouvelles à propos d’événements importants dont votre ami vous a parlé. Questionnez-le pour savoir s’il a reçu les résultats de ses tests, si la rencontre avec l’enseignant de son enfant s’est bien déroulée ou s’il a obtenu un bon score au tournoi de quilles. En posant des questions pertinentes qui montrent que vous êtes à l’écoute, votre ami aura le sentiment que vous l’estimez et le comprenez.

Explorez vos intérêts communs. Demandez à votre ami ce qu’il fait pendant ses temps libres, ses vacances ou la fin de semaine. Cela vous inspirera peut-être des idées et des activités à explorer ensemble ou vous fournira des indications sur la façon d’être un ami serviable et attentionné.

Évitez de vous inquiéter de ce que l’autre pourrait penser de vous. On peut parfois trop s’en faire en tentant d’analyser si l’autre nous apprécie, nous trouve intéressant ou porte un jugement personnel sur nous. Efforcez-vous plutôt de vivre le moment présent, d’apprendre à mieux connaître la personne devant vous et de ne pas vous soucier de ce que les autres pensent de vous.

Sachez qu’il existe une corrélation entre l’amitié et le mieux-être physique et mental. La capacité de se faire de nouveaux amis à toutes les étapes de la vie est indispensable pour bien vieillir. Plus vos relations interpersonnelles sont solides, meilleures sont vos chances d’être heureux et en santé.

Remarque importante : Certains des conseils ci-dessus pourraient ne pas être réalisables, surtout durant la pandémie de COVID-19. Afin de protéger votre santé lorsque vous participez à des rassemblements et à des événements, assurez-vous de le faire de façon sécuritaire en suivant les directives en vigueur dans votre région et en consultant les sites Web de votre gouvernement et des autorités de santé publique.

Veuillez ouvrir une session ci-dessous pour obtenir des ressources supplémentaires ou effectuer une demande de service.

Faites que vos employés se sentent aimés